Pouquoi je suis parti.

Publié le par ikerensky.over-blog.com

Afin de clarifier la situation et vu qu'il est impossible de s'exprimer librement sur le forum du club je vais expliquer ici la situation.

 

Le conseil d'administration du club (composé exclusivement de deux membres élus à vie) a décidé unilatéralement et sans prévenir les personnes concernées au préalable ou a postériori et selon des critéres qui leur sont personnels de supprimer les comptes de plusieurs utilisateurs du forum. Le choix de ces comptes laisse d'ailleur perplexe quand on considére la présence d'autre comptes tout aussi innactif qui eux n'on pas été supprimé.

 

Une des personnes dont le compte a été supprimé, surprise, a re-créer un compte et demander une explication. Sans lui adresser de réponse son compte a été à nouveau supprimé. J'ai donc demander des explication sur le forum et me suis vu confronté à la décision du Conseil d'Administration et au refus de communiquer des explications. 

 

Devant une telle violation des principes élémentaires de libre expression et de politesse j'ai exprimé à la personne constituant le conseil d'administration mon point de vue dans des termes non-académiques quoique médicaux pour décrire l'état d'esprit innaproprié dans lequel il gérait ce qu'il considérait visiblement comme son bien personnel.

 

J'ai décidé conséquemment de me retirer d'une association qui visiblement n'en était pas vraiment une.

 

Pour rappel, les status n'accordent aucun pouvoir au bureau ni à l'assemblée générale des membres, il n'y a aucune réelle élection, le conseil d'administration (2 personnes élues à vie) prenant toutes les décisions et nommant qui elle le désirent. Ces personnes pouvant également renvoyer de l'association n'importe quel membre sur simple courrier.

 

J'avais accepté cette situation car la non-ingérance dudit CA dans les affaires du club rendait la situation supportable et permettait de bénéficier d'une structure établie sans avoir à supporter les coûts d'un changement de status. Il m'apparait désormais que c'était une erreur et que tous les efforts que j'ai consacré ces 5 dernières années à ressuciter une structure active et publique ne serviront à rien si un changement n'est pas apporté dans la constitution même de l'association.

 

 

Pour moi, une véritable association doit pouvoir se baser sur certains principes fondamentaux :

 

1- La mise à disposition d'un espace de parole libre et ouvert à tous où il n'y a pas de censure directoriale.

 

2- Des status d'association démocratiques avec un bureau et un conseil d'administration élus par les sociétaires et où les décisions sont prises de façon collégiales et sans véto.

 

3- Le respect des principes constitutionnels d'égalité : un joueur = un sociétaire = une voix.

 

4- Un comportement poli et humain où l'on prend le temps d'expliquer ses décisions aux gens avant de les exécuter (les décisions, pas les gens... quoique).

 

5- Le droit à l'erreur pour tous, et le droit d'être traité comme un être humain : salué, écouté, reconnu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article